2014 - Bretagne - La Baule sur Mer

0000 Panorama Bretagne

Le Foll 1Les bretons franchissent la Loire !

 
La Baule les 27 et 28 septembre 2014

par Pierre Le Foll

  

Cliquez sur les images pour les agrandir. 

 

A l'initiative de notre ami Gérard, régional de l'étape à temps partiel, huit équipages bretons se sont retrouvés à La Baule pour cette sortie d'automne sur deux jours. Certains y verront peut-être une manifestation désespérée en faveur du rattachement de la Loire-Atlantique à notre belle région, mais peine perdue car nos politiques n'ont pas suivi la voie tracée par les instances suprêmes du Triumph Club de France pour le redécoupage régional.

 

  2014 Bratagne La Baule sur Mer (1)  

 

Afin d'éviter un départ plus que matinal aux extrêmes-occidentaux, pour ne pas dire les plus « à l'Ouest », il est convenu de se retrouver le samedi midi pour le déjeuner au restaurant « Le Dix » qui ne tire pas son nom de son adresse, mais de la modération de ses tarifs, menu à 10€ même le week-end ! De plus, il est en plein centre de La Baule. Pendant que nous attendons d'être placés, nous avons juste le temps de voir filer une majestueuse Bentley 4½ Open Tourer des années 29/30, vraisemblablement un client de l'Hôtel Royal qui trône majestueusement à l'extrémité de la rue. Le week-end se présente bien...

Après le déjeuner, distribution non pas des road-books habituels, mais du questionnaire touristique qui nous conduira jusqu'au dîner. Gérard a bien sûr tout prévu, y compris les navigateurs en la personne de ses beau-frère et neveu afin de compléter les équipages solo, peu compatibles avec la nature studieuse de la sortie.

Les premières questions nous mènent directement au Pont de Saint-Nazaire où il nous faut recueillir une foule d'informations tant techniques qu'historiques concernant l'ouvrage. Puis se sera Saint-Brévin-les-Pins, Paimboeuf et son phare qui a la particularité de se trouver à plus de 10 km à l'intérieur des terres, Saint-Viaud et enfin Saint-Michel-Chef-Chef, pays de la galette éponyme où nous nous accordons un arrêt-terrasse désaltérant et comparons nos notes... dans le dos de Gérard. Après un petit détour par Tharon-Plage nous traversons La-Plaine-sur-Mer qui, comme son nom ne le dit pas, se trouve à plusieurs kilomètres de la côte avant d'atteindre Préfailles et sa jadis célèbre source d'eau ferrugineuse. Il ne nous reste plus qu'à compter les marches qui y mènent et surtout à nous accorder sur les divers dénivellements qui satisfont la définition (45, 47 ?, c'est selon...).

Encore quelques kilomètres le long de la côte, cette fois sans questions réponses afin d'apprécier pleinement la superbe vue sur l'océan, et nous atteignons la Pointe Saint-Gildas, juste à temps pour saluer nos camarades de l'Amicale Spitfire qui viennent d'y faire étape et qui comptent dans leurs rangs quelques membres du Triumph Club de France, Jean-Michel, Charly et Vonny qui manifestement ont des conflits de dates dans leurs agendas.

 

2014 Bratagne La Baule sur Mer (2) 2014 Bratagne La Baule sur Mer (3) 2014 Bratagne La Baule sur Mer (4)

 

Tandis que Gérard s'active à corriger nos réponses, nous patientons en admirant le magnifique coucher de soleil sur l'océan, alors qu'au large un des navires russes Mistral rentre à Saint-Nazaire à l'issue de sa campagne d'essais. Juste le temps pour une photo de groupe et voici que tombent les résultats : Bruno et sa copilote Marie-Noëlle emportent le panier de pique-nique réservé aux vainqueurs, tandis qu'à l'autre extrémité du classement, Hélène et Alain reçoivent chacun un tee-shirt humoristique. Le dîner se déroule parfaitement au restaurant de la pointe et on ne peut que féliciter les organisateurs pour ce choix. Les quarante kilomètres du retour de nuit sur La Baule s'effectuent sans problème.

 

2014 Bratagne La Baule sur Mer (5) 2014 Bratagne La Baule sur Mer (6) 2014 Bratagne La Baule sur Mer (7)

 

Le lendemain matin nous mettons le cap à l'Ouest après nous être faits tancer par un Baulois qui manifestement n'apprécie pas les vocalises gutturales de nos vaillantes mécaniques sous sa fenêtre. C'est ensuite l'occasion de longer la côte via Le Pouliguen, Batz-sur-Mer et enfin Le Croisic où nos amis Fanny et Pierre-Michel nous attendent pour le café et ses douceurs. Notre hôte nous confie d'ailleurs qu'il recherche la TR6 de ses rêves et envisage de rejoindre le Triumph Club de France. La journée commence vraiment très bien...

Nous poursuivons notre chemin vers La Turballe en empruntant la petite route qui serpente au travers des marais salants et sur laquelle se déroulait un rallye dans les années 60-70. Un petit arrêt sur le port et nous repiquons vers La Baule pour l'apéro offert par Marie-Noëlle et Gérard sur leur terrasse, à deux pas du front de mer, avant de déjeuner une deuxième fois au « Dix ». Il est 13h30 passées et nous y trouvons une queue d'une vingtaine de personnes dans la rue qui attendent le troisième service. Comme quoi ce n'est pas la crise pour tout le monde...

Après le déjeuner, Gérard nous a réservé une visite surprise : la magnifique collection de Luc Morel qui a très gentiment accepté de nous recevoir un dimanche après-midi pour nous présenter ses merveilles : Ferrari, dont une superbe Daytona jaune, Lotus, Alvis, Alpine 1300S, Salmson, etc... et plusieurs Triumph : GT6, Vitesse, deux Herald, break et coupé. Nous quittons Luc à regret, mais avec la consolation que nous pourrons revoir certains de ses trésors au salon Auto-Moto-Rétro de Lorient en novembre.

Le week-end se termine comme il a commencé, dans la bonne humeur et sous le soleil, avant de nous disperser vers les quatre coins de la Bretagne. Un grand bravo à Marie-Noëlle et Gérard pour l'organisation de ce week-end très réussi.

2014 Bratagne La Baule sur Mer Parcours