Adhésion Ré-adhésion

Pour adhérer au TCF, suivez ce lien.

Pour renouveler votre adhésion au TCF, suivez ce lien.

2019-06 - Triumph du mois - Panther Rio

Panther Rio Especial 0Drapeau Royaume UniPanther Rio

   Triumph du mois de juin 2019

Traduit depuis Internet par Jean-Paul Lamy

 

La Panther Rio est une voiture produite par l’industriel britannique « Panther Westwinds », utilisant la mécanique de la Triumph Dolomite. Selon l’entreprise, elle diffère de la berline Dolomite par sa finition style Rolls-Royce. Seulement 38 exemplaires sont produits entre 1975 et 1977. Une version plus rare, dénommée Especial, est construite sur la base d’une Triumph Dolomite Sprint, plus performante.

Panther demande au créateur de mode Robert Jankel de produire des voitures exclusives, donc chères, pour des clients en quête de voitures vraiment originales. De tels modèles sont particulièrement recherchés à l’époque. Jankel étudie donc une voiture destinée à la clientèle de Rolls-Royce, à la recherche d’un modèle moins dispendieux. La Panther Rio sera une voiture de haut de gamme, sans compromis en matière de luxe ni de qualité de fabrication. Mais avec la crise pétrolière de 1973, la demande pour ce type de voiture commence à fléchir.

La Triumph Dolomite est choisie pour plusieurs raisons, notamment sa motorisation performante et une position de conduite assez verticale, permettant une heureuse synthèse entre luxe traditionnel et modernité. Voici la Panther Rio, présentée en septembre 1975.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Panther Rio Especial 6La voiture dispose d’une finition intérieure en cuir et ronce de noyer, sa carrosserie en aluminium est formée à la main. Contrairement aux autres voitures, la Rio revendique un haut niveau de luxe, associant grand confort et performances exceptionnelles, une vitesse maximale de 185 kilomètres/heure et 8,7 secondes pour atteindre les 100 kilomètres/heure départ arrêté. Elle offre l’opulence d’une sellerie en cuir Connolly, de moquettes profondes, d’une finition en ronce de noyer, le tout dans la plus pure tradition des voitures de prestige, tout en conservant la manœuvrabilité et la sobriété des berlines modernes plus compactes. Panther se range parmi les constructeurs alliant la qualité d’une fabrication artisanale et les fonctionnalités d’une d’une mécanique moderne, le tout sans ostentation.

     
Panther Rio Especial 4   Panther Rio Especial 1
     

La berline compacte est proposée en deux versions, le modèle de base propulsé par un moteur de 1850 cc et le modèle Especial doté de la mécanique 16 soupapes de 2000 cc de la Triumph Dolomite Sprint. Malheureusement, les nouveaux sièges, plus grands et plus épais rendent l’intérieur moins habitable que celui de la Triumph Dolomite d’origine.

     
Panther Rio Especial 5   Panther Rio Especial 8
     

Panther se montre d’un optimisme exagéré sur l’accueil de son nouveau modèle, surtout après l’annonce prématurée d’une commande de cent exemplaires par le réseau de concessionnaires H.R. Owen. Cette opportunité financière aurait permis à Panther de se placer d’entrée sur la marché des voitures les plus luxueuses de l’époque. Cette précommande de cent voitures n’étant jamais honorée, les ventes de la Rio ne progressent guère, d’autant plus que la clientèle est consciente des origines insuffisamment nobles de la luxueuse berline, n’est-elle pas construite sur la base d’une Triumph Dolomite ?

Son prix demeure également élevé, £ 9.445 pour une Rio Especial en février 1976, alors que La Triumph Dolomite Sprint est proposée £ 3.283 et la Jaguar XJ 5.3 litre £ 7.496. Que peut faire la Panther Rio face à ces offres concurrentielles ?

 home