Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
Corsica 1 Corse 1
2019 Event 1 0000 Bretagne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Espagnol 1
   

2017 04 Stage Riom Bandeau 
Stage de mécanique de Riom

du mercredi 9 au vendredi 11 octobre 2019         

Georges Magris – Michel Piotte – Jean-Paul Lamy

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

  

Les stagiaires ont la parole

Comme à l’accoutumée, les stagiaires sont les les mieux placés pour commenter ce stage, aussi nous les laissons volontiers s’exprimer. Qu’ils soient remerciés de nous avoir adressé ces quelques lignes.

 

Jutta et Diene Grapengiesser - Ile de France

Merci pour ces journées agréables. Nous avons beaucoup apprécié les cours bien expliqués et facilement compréhensibles, la compagnie très sympathique. L’hôtel et le restaurant étaient parfaits. Nous avons également bien apprécié de visiter Riom, une ville bien jolie et tranquille. A la prochaine fois…

 

Maurice Jaquemond - Auvergne

Un excellent stage, en venant pour la seconde fois, cela m'a permis de maîtriser certaines opérations. Vivement le stage niveau 2.

 

Jean-Mathias Charrière - Poitou-Charentes

Néophyte en mécanique, j'hésitais à m'inscrire à un tel stage. Encouragé par des membres du Triumph Club de France, j'ai franchi le pas pour participer à la session du mois d'octobre réservée aux « débutants ».

Je ne suis sûrement pas devenu un mécanicien expert en trois jours, mais j'ai pu découvrir certains miracles de technique et d'ingéniosité cachés sous nos capots, me sentir moins « bête » devant un moteur, voire envisager de prendre une clef pour faire un peu de mécanique, pourquoi pas un fer à souder, afin d'éliminer quelques dominos du circuit électrique !

Cette découverte s'est faite dans la détente et la bonne humeur, avant tout grâce à notre professeur, un puits de science capable de nous faire comprendre avec calme et bonhomie les secrets du fonctionnement de nos mécaniques, de nous faire passer du plus simple au plus complexe, du plus théorique au plus pratique sans aucune difficulté, bref de nous faire nous sentir plus intelligents. C’est également grâce aux autres stagiaires que ces premiers pas se sont déroulés, au cours d'échanges informels, voire d'essais de nos voitures respectives. Je dois signaler qu'il y avait parmi nous quelques « redoublants » dont la compétence technique a été appréciée. Sur nos voitures, nous pouvions aller voir « pour de vrai » ce qui nous avait été décrit au tableau.

Le Garage de Paris nous a accueillis avec une grande gentillesse. Ce stage s’est bien déroulé grâce à nos organisateurs dont le travail et l'engagement ne seront jamais assez soulignés. Un grand merci à tous pour ce moment de mécanique. J'attends avec impatience le prochain stage pour compléter mes connaissances.

N'hésitez pas à vous inscrire quel que soit votre niveau en mécanique, venez avec votre voiture, ces stages sont un vrai bonheur !

 

Jean-Jacques Belgy - Auvergne

Soyons clair, lorsqu’il était question de joints, il ne s’agissait pas de substances illicites , mais plutôt et uniquement de la garniture assurant l’étanchéité des assemblages, ainsi que ce qui permet d’unir et de mettre en contact des passionnés de vieilles mécaniques.

Quant à la purge invoquée il ne fut pas question de médication intestinale, mais d’une manière d’assainir les circuits intérieurs de nos belles et d’évacuer   nos craintes et fausses peurs d’aborder une sujet délicat pour beaucoup .

Le PMB lui n’était pas la suite d’une PMA dont la rumeur publique fait actuellement état, mais était plutôt le point opposé au point de départ de nombreux réglages……… et puis…….

La lumière nous est venue autant que celle générée par le bon réglage des circuits électriques, et l’étincelle fut autant celle améliorée dans les allumeurs que celle qui brillait dans mes yeux à la fin de ces trois formidables journées.

  • Mille Mercis à François pour sa bienveillante pédagogie,
  • à Jean-Paul et Michel pour cette organisation sans faille
  • à Michel du garage Renault pour son accueil aimable et souriant
  • à mes camarade de stage pour leur convivialité

Une suggestion peut être ? Un peu plus de pratique pour permettre d’engranger plus facilement ce que la théorie nous a inculqué.

 

Thierry Le Gall - Périgord

Itinéraire d'un poireau en mécanique...

La rencontre avec le monde de la voiture ancienne est récente pour moi, à peine trois ans. L'une de mes première découverte fut de constater que nos chères anciennes sont quelque peu capricieuses. J'ai donc décidé de m'intéresser à ce qui se passait sous le magnifique capot de ma Triumph Spitfire Mk3, force a été de constater que je n'y comprenais vraiment rien, mes connaissance en mécanique se limitant au niveau d'huile et la pression des pneus... Il fallait donc que je m'y mette sérieusement...

Un stage de mécanique pour débutant organisé par notre club, voila l'occasion de débuter sur de bonnes bases. Direction Riom, au pied de la magnifique Chaîne des Puys, regroupement dans un hôtel sympa entouré de restaurants tout aussi corrects, le décor est planté, premier repas pris ensemble, nous faisons connaissance, un des participants semble avoir de très bonnes connaissances mécaniques, surprenant pour moi qui suis débutant, trouble vite dissipé, c'est notre professeur, et les trois jours suivant nous montreront à quel point il maîtrise son sujet.

Le lendemain matin, rencontre de l'ensemble des participants et de notre encadrement au garage Renault, des locaux très agréables à deux pas de notre hôtel, bien entendu le stage commence par un café croissant... Les présentations effectuées, nous démarrons ces trois jours de mécanique… Je découvre François notre professeur, doté de connaissances illimités et d'un sens de la pédagogie tout aussi élevé. Ces trois jours ont été un réel plaisir, j’ai beaucoup appris mais bon, je ne connaissais rien. François a su s'intéresser à chacun quel que soit son niveau, nous transmettre son savoir de façon simple et accessible, et répondre à toutes nos interrogations. Quelques anciennes avaient fait le voyage pour servir de cobaye, toutes ont survécu à nos assauts mécaniques, heureusement François veillait au grain...

Une visite dans un musée de la moto ancienne, endroit magique où j'ai retrouvé quelques machines qui m'ont coûté pas mal de rencontres involontaires avec le bitume. Un bon restaurant pour clôturer cette soirée, un de plus et je pense à la balance en rentrant. Eh oui, je suis aussi marathonien.

Voila, ce stage aura eu plusieurs mérites, tout d'abord désacraliser le truc qui fait du bruit à l'avant de la voiture, j'ai appris que c'était le moteur, on peut y toucher sans trop prendre de risque pour lui et pour moi... Mais surtout, j'ai gagné l'envie de m'y mettre, certes doucement au début et pourquoi pas de plus en plus sérieusement, et c'est déjà parti, je suis mécanicien....

Un grand merci à l'équipe organisatrice, toujours présente et à nos petits soins, et bien sur à François, pour sa patience face à notre incompréhension assez fréquente. A bientôt pour le stage niveau 2, je ne suis plus un débutant !

 

 

0000 Participants


 

 

 



© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla - Licence GNU/GPL           V02.5