Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
Corsica 1 Corse 1
2019 Event 1 0000 Bretagne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Espagnol 1
   

0000 Panorama AlsaceStibling 12ème salon Auto-Moto Classic de Strasbourg

 

du vendredi 26 au dimanche 28 avril 2019

Texte et photos de Bernard Stibling

 

         
2019 Strasbourg Bugatti      

Bugatti fête ses 110 ans

Citroën célèbre son centenaire

       2019 Strasbourg Citroen

 

2019 Strasbourg Panorama 1Pour la deuxième année consécutive, je visite ce très beau salon dans la capitale de l’Europe. Je m’y rends dès le premier jour, vendredi matin, vu que la météo est très pluvieuse. En arrivant, je jette un regard sur le parking « visiteurs venus en ancienne » : le nombre de voitures garées se compte sur les doigts d’une main.

Comme pour sa première édition, ce deuxième salon est très attendu. D’après des informations glanées auprès de mon ami Fabrice Reithoffer, délégué FFVE pour l’Alsace, ce salon est tout naturellement devenu « le » nouveau rendez-vous des passionnés, amateurs et collectionneurs d’autos et motos anciennes du Grand-Est. N’oublions pas que l’Alsace est un vivier très riche en voitures de collection.

Comme l’année dernière, l’exposition s’étend sur 25.000 m2 avec près de 500 autos présentées dans trois halls. Fort de son succès, ce salon s'est imposé d'entrée dans le « Top 4 » de ce type de manifestation. Il rassemble les principaux clubs nationaux et du Grand-Est, ainsi que des professionnels de la restauration automobile, des importateurs de véhicules d’époque, des marchands d’accessoires et de pièces pour les voitures anciennes.

En parcourant les allées, je me suis vite rendu compte qu’au plan qualité, le niveau est très élevé. Trois entreprises alsaciennes bas-rhinoises, classées EPV - Entreprise du Patrimoine Vivant - excusez du peu, se sont déplacées :

Hubert Haberbusch de « HH Service » est un sous-traitant notoire de la Citée de l’Automobile de Mulhouse qui héberge la fabuleuse collection Schlumpf. Il expose une splendide Delahaye 135, au sortir d’une restauration de grande ampleur. Hubert est reconnu : « Maître d’Art dans la restauration de carrosserie automobile ».

Joseph Klughertz des ateliers éponymes est bien connu de certains membres du Triumph Club de France. Il présente de belles automobiles de très haute volée dont un coupé Jaguar « Serie 1 4.2 litre », juste terminé pour le salon avant d’être livré à son heureux nouveau propriétaire.

Patrick Pugin, des ateliers « Art Restauration », spécialiste renommé des Porsche 911 et 914, expose une très belle palette d’autos.

Ces trois entreprises sont internationalement reconnues en tant que « couturiers d’excellence dans la restauration d’automobiles » de collection.

Cette année, deux marques sont plus particulièrement à l’honneur : Bugatti pour ses 110 ans et Citroën pour son centenaire.

Plus de quarante Bugatti sont présentées par le club national et le club local. Extraordinaire privilège, on découvre une extrèmement rare Bugatti 57 S « Atlantic ». Notoriété oblige, l’usine Bugatti de Molsheim s’est déplacée avec trois voitures modernes : une « Veyron », une « Chiron » et sa toute dernière « Divo », diva présentée ici en avant-première. Cette super-car ne sera produite qu'à seulement quarante exemplaires. Elles ont déjà toutes trouvé preneur.

Mais alors, où sont passées les autres marques et en particulier, nos anglaises ? Soyez rassurés, en parcourant les allées du salon, je découvre des autos britanniques de toutes marques. Un grand merci aux marchands et aux clubs qui exposent des Triumph. Dans une allée spécialement dédiée, on admire des voitures de marques aujourd’hui disparues telles « La Licorne », « Salmson » et « Mathis ». Certains stands mettent en valeur des autos populaires françaises de toutes origines. Citroën est présent avec tous ses modèles emblématiques, de la « 2CV » à la « DS ». Le deux-roues est aujourd'hui très tendance, donc de nombreus stands présentent des scooters, « Vespa » et « Lambretta ».

Au détour d’une allée, je repère une très belle « Floride » Renault. En regardant de plus près, vu que je connaissais son propriétaire, une drôle d'idée me traverse l’esprit : je pense à un ami du club qui peut-être se reconnaitra. J’ai délicatement trousé la juppe arrière de la belle et j'ai constaté qu’il y avait bien un moteur Renault, pas un moteur Triumph, sait-on jamais ?

Mais trêve de plaisanterie, après une matinée plus que studieuse, je prends congé des nombreux amis rencontrés au cours de ma visite.

Pour conclure, « Auto-Moto Classic », au cœur de notre belle Alsace, est un très beau salon avec des allées suffisamment larges pour circuler agréablement. Ceci est un bel avantage par rapport aux autres expositions nationales et internationales que je visite.

Rendez-vous l’année prochaine en Alsace afin de nous rencontrer pour la troisième édition de ce beau salon de Strasbourg.

2019 Strasbourg Panorama 2

0000 Diaporama        0000 Plaquette
   

 



© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla - Licence GNU/GPL           V02.5