Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
2018 Grandes Alpes 1 Suisse 1
0000 Magny Cours 1 Bourgogne 1
Morges 1 Suisse 1
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Provence Mediterranee Lac
Les Trois lacs du Dévoluy au Valbonnais

 

du vendredi 23 au dimanche 25 juin 2017

André Seynave

     
2017 Provence Mediterranee                                                                                         Plaque Provence Mediterrane
Plaque de la sortie
  Plaque de la région
  0000 Video  
     

  Cliquez sur les images pour les agrandir.

2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (3)La région Provence-Méditerranée du Triumph Club de France n’est jamais à court d’idées ! Les « Michel’s » nous concoctent régulièrement de belles et agréables sorties.

Cette fois-ci, sous la conduite de Joëlle et Michel Menguy, pendant trois jours, vingt équipages se sont élancés de différents coins de notre belle région pour une concentration à Manosque, puis à Sisteron, un excellent road book en mains. Objectif : une balade du 23 au 25 juin, les trois lacs du Dévoluy au Valbonnais.

 

Vendredi 24 juin

La plupart des équipages sont partis tôt le matin et après cent-soixante-dix kilomètres, nos montures se regroupent sous un soleil de plomb avec le traditionnel café-croissants. Sauf que nos douces viennoiseries ont sauté une étape, il nous faudra nous contenter des cafés et thés….

Moteur ! le programme est chargé, ne lambinons pas. Direction, le premier de nos trois lacs, celui de Veynes, à soixante-dix kilomètres. De village en village, nous serpentons sur une jolie route qui s’enroule le long des collines qui pointent leur nez entre 1.300 et 1.500 mètres d’altitude.

2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (4)Un premier arrêt à la chapelle de Valernes, suivi du col de l’Espreaux. Quelques virages plus tard, nous voici au bord du lac, attablés au restaurant de l’îlot, par trente-et-un degrés à l’ombre.

Il est temps de repartir, de virer le long de La Cluse et de grimper le col de la Frète, à 1.442 mètres d’altitude, avant une halte bienvenue à la Joue du Loup, au pied de Superdévoluy.

Un second stop aux sources de la Gillardes nous permet de trouver l’ombre de la forêt et la fraicheur de cette résurgence, la deuxième plus importante de France.

2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (5)Nous filons enfin jusqu’à Corps et gagnons par une forte montée en lacets notre hôtel : le Boustigue.

C’est un havre de paix, un accueil sympathique, un cadre magnifique, une vue panoramique sur le massif de l’Obiou, une piscine bienvenue, une table revigorante. Tout cela pour passer une soirée amicale dans une ambiance détendue et profiter d’une bonne nuit, au calme, sachant que le départ n’aura lieu qu’à 9h30 le lendemain, ça aussi, c’est une bonne idée !

     
2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (6)   2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (7)
     

 

Samedi 24 juin

Quinze petits kilomètres nous séparent de Notre-Dame de la Salette. Entouré de sommets à plus de 2.000 mètres d’altitude, ce sanctuaire évoque l’apparition en 1846 de « la Belle Dame » à deux jeunes bergers gardant leurs troupeaux en alpage.

     
2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (8)    2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (9)
     

Après cette halte, nous reprenons la route Napoléon et bifurquons vers le refuge du Gioberney, au pied de la cascade du Voile de la Mariée et du massif des Ecrins.

     
2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (10)    2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (11)
     

Un plantureux repas montagnard nous poussera volontiers à la sieste, mais le devoir, ou plutôt, le plaisir nous appelle. Après dix-huit kilomètres de descente de ce vallon, nous gagnons le lac du Sautet, son ouvrage d’art, sa via ferrata, et la quiétude de son environnement.

2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (12)Retour vers l’hôtel Boustigue sous le soleil et une température plus que chaude. Et là, belle surprise : Joëlle et Michel ont organisé pendant l’apéritif une tombola !

Non contents d’avoir sillonné les routes, négocié l’hébergement, les repas et les haltes, ils ont en sus visité commerçants et autres offices de tourisme pour faire le plein de petits et grands cadeaux ! Chaque équipage repart comblé, qui avec du miel de sureau, qui avec du vin « local », et même un forfait de ski et un weekend montagnard. Chapeau les gentils organisateurs !

Le dîner est bien animé, le cocktail « qui tue » apporte sans doute sa contribution, mais par-dessus tout, l’ambiance amicale règne, jusqu’à l’avant coucher, une dégustation d’eaux de vie de poire et framboise a tenté certains.

 

Dimanche 25 juin
 

Certains donc n’entendent ni l’orage ni les trombes d’eau à trois heures du matin. Quelques paupières lourdes ce matin, noyées dans le brouillard, bien réel celui-là. Moteur à 9h45. Direction le Valbonnais et son lac, le troisième de notre périple. Ciel couvert, et peu de kilomètres, via une petite route tournicotant jusqu’au col de Parquetout, à 1.382 mètres d’altitude.

Nous ne respecterons pas la halte prévue car l’horizon est bouché et la brume bien présente. Phares et essuie-glaces par moment. Après avoir été dans les nuages, nous traversons la forêt pour retrouver le soleil sur les bords du lac du Valbonnais.

2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (13)Encore un bon repas et ce sera le moment du retour, trois à quatre heures de route attendent chaque équipage.

Fatigués après cette balade ? Certes oui, la chaleur nous a occis ! Mais les visages, s’ils sont colorés, reflètent aussi l’ambiance de cet excellent weekend prolongé, les yeux pleins de la beauté des paysages.

         
2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (15)   2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (16)   2017 Provence Mediterranee 3 Lacs (17)
         

Encore mille et un mercis à nos gentils organisateurs ! Nous sommes prêts à reprendre le volant !

 


 

 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Provence Mediterranee 2
0000 VideoLes Baux de Provence

dimanche 9 avril 2017

 

 Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

2017 Provence Mediterranee Les Baux

 


 

 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Provence Mediterranee 2
0000 VideoDans le sud du Lubéron

 

dimanche 16 octobre 2016

par Madeleine et Robert Dunesme

 

31 personnes on participé à cette belle sortie automnale à bord de 17 voitures, essentiellement des Triumph, quelques cousines et même des modernes.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2016 Provence Mediterranee Luberon Voitures

2016 Provence Mediterranee Luberon Groupe


 

 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Provence Mediterranee 2
Pique-nique à Bargemon

 

d0000 Videoimanche 10 juillet 2016

par Madeleine et Robert Dunesme

2016 Provence Mediterranee Bargemon


 

 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Provence Mediterranee 2
   
2016 PACA Piemont 1Un pied dans le Piémont

 

du vendredi 24 au dimanche 26 juin 2016

par André Seynave

 

 

Il était une fois…

C’est la belle histoire vécue par dix-huit équipages de la région Provence-Méditerranée du Triumph Club de France dans les Alpes et le Piémont italien. Il faut dire que les sorties du club sont nombreuses et toujours bien organisées par « Les Michel’s ». Cette fois ci, Jocelyne et Michel Leneveu ont pris leur bâton de pèlerin pour nous concocter une fantastique balade. Alors, tentons de partager ces très bons moments.
 

Vendredi 24 juin 

Bonjour Barcelonnette où nous avons rendez-vous au « Planeur », cela promet, sous un soleil de plomb. La plupart des équipages sont partis tôt le matin et les montures ont déjà roulé trois heures ou plus, cette halte ombragée est la bienvenue ! Mais il faut rapidement nous remettre en route car le programme est chargé.

2016 PACA Piemont 2Direction Mont-Dauphin par la vallée de l’Ubaye, puis le Guillestrois, soixante kilomètres qui nous donne un premier aperçu des virages qui nous attendent. Le col de Vars, altitude 2.108 mètres, salue notre entrée dans les Hautes-Alpes, juste devant le panorama grandiose des Ecrins. Nous nous dégourdissons les jambes en parcourant cette forteresse de Vauban.
2016 PACA Piemont 3Nous filons ensuite jusqu’à Arvieu, où un charmant et confortable hôtel nous attend au pied de l’Izoard. Le cadre est magnifique, la quiétude, revigorante, ainsi que la table ! On relève plus de cinquante degrés au soleil ! La nuit sera courte car « the big boss » a prévu le petit déjeuner à sept heures…
2016 PACA Piemont 4Samedi 25 juin
 

Quelques paupières lourdes vont vite s’effacer avec la bonne humeur qui règne parmi les équipes. Les valises sont chargées, les capotes et tonneau-covers sont rangés, merci la météo, les moteurs démarrent. Dans la fraicheur du matin nous entamons la montée du col Agnel perché à 2.744 mètres ! Nous nous réchauffons rapidement sous le soleil, mais surtout devant ce paysage grandiose qui s’offre à nous. Bientôt les arbres font place à la lande et à la roche. Nous sommes observés par les marmottes tout au long de notre ascension. Averties les unes les autres par leurs cris perçants, sont-elles venues à l’annonce de ce défilé d’anciennes qui traverse sans peine ni trop de surchauffe leur domaine ?
2016 PACA Piemont 5Sous le regard majestueux du Mont Viso, 3.841 mètres, nous faisons une halte méritée à l’endroit même où la semaine précédente un mètre de neige aurait fort contrarié notre trajet. Il a le nez fin notre organisateur ! Notre émerveillement va se poursuivre par une fantastique descente de dix kilomètres, merci les freins, vers Chianale qui se situe précisément à 1.797 mètres d’altitude : « Village authentique aux toits de lourdes lauzes, archétype de ces vallées alpines piémontaises ».
2016 PACA Piemont 6

2016 PACA Piemont 7 2016 PACA Piemont 8
   

Après avoir absorbé un vrai café italien, nous ne pouvons qu’être parfaitement réveillés pour parcourir les soixante-dix kilomètres nous séparant de Savigliano et y admirer « sa célèbre place, la Piazza Santa-Rosa, une ode à la beauté et au ravissement ».

2016 PACA Piemont 92016 PACA Piemont 10Une flânerie dans les « strada et virolo » ou une pause à la terrasse sous les arcades nous amènent au déjeuner. L’accueil piémontais est délicat et attentionné. Le chef souhaite nous faire déguster « toutes » ses spécialités… Après le deuxième plat, nous attendons le fromage et/ou le dessert. Que nenni ! risotto, viandes et autres arrivent. Les ceintures sont desserrées mais nous finissons par jeter l’éponge. En route !
 

Quelques kilomètres digestifs, merci les suspensions, nous conduisent à Saluzzo. « s’élevant sur les pentes d’une colline, son centre historique est l’un des plus magiques du Piémont. Les ruelles pavées s’entrelacent pour mener à de paisibles palais aux jardins délicats, à des maisons dont la plupart des bases remontent aux 14ème et 15ème siècles ». Une guide nous permettra de tout savoir ou presque sur cet ancien marquisat.

   
2016 PACA Piemont 11 2016 PACA Piemont 12
2016 PACA Piemont 13 2016 PACA Piemont 14
   

En fin d’après-midi, nous regagnons une ancienne ferme convertie en un splendide hôtel. Nous prenons le temps de nous remettre de nos émotions de cette très belle journée… et dîner en dégustant « toutes » les spécialités du chef ! Ah, ces piémontais, quel accueil !
 

Dimanche 26 juin

Lever difficile, la fatigue s’accumule, mais tous sont prêts pour la mise en route : « Gentlemen, start your engine ! ». La matinée est extrêmement déconseillée aux cœurs mal accrochés. Après un départ calme par les routes locales, les équipages attaquent la montée du col de Tende. Au revoir le Piémont. Nous passons par le tunnel à 1.300 mètres d’altitude, une antiquité mise en service en 1882.

2016 PACA Piemont 15 La descente s’amorce vers Saorge dans de magnifiques gorges et quelques clues. Se succèdent alors virages, lacets, freinages et reprises, nos « belles montures » n’ont pas fini de souffrir : montée du col de Brouis à 880 mètres, descente sur Sospel, ascension du col de Braus, 1.002 mètres, puis descente en lacets vers Blausasc pour une pause déjeuner bien méritée après ces cent-soixante kilomètres pour le moins tortueux, mais tellement agréables dans ces paysages baignés de soleil.

2016 PACA Piemont 162016 PACA Piemont 17Les passagères sont éreintées, les montures sont fatiguées, les fous du volant ont des bras de camionneurs, merci la direction non assistée ! Les visages sont chargés d’ocre par ce soleil qui accompagne assidument nos cabriolets depuis trois jours.

L’heure du déjeuner est une fois encore un vrai moment de convivialité, de rires, et surtout d’échanges, pas seulement techniques. La socca et le kir sont les bienvenus mais, surtout, la bonne humeur est bien présente. Tout cela grâce à Michel et Jocelyne, en coordination confiante avec « Les Michel’s ». L’ovation des participants n’en est que le témoignage. Standing ovation plus que méritée !

2016 PACA Piemont 18 C’est malheureusement bientôt le moment de se quitter, tous ou presque ont encore deux à trois heures de route pour regagner « l’hôtel de sa Triumph ». Fatigués certes, oublieux des inévitables avatars que nous réservent nos anglaises. Ne les aimons-nous pas davantage pour cela ? Les courroies, les surchauffes, la perte d’une roue, la fuite d’essence, les contacts électriques ou autres Durit n’ont fait que consolider l’esprit d’équipe. Nous sommes tous prêts à recommencer.
 

Quelle balade exceptionnelle !

 



 

 
«DébutPrécédent12345SuivantFin»

Page 1 sur 5

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5