Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
2018 Grandes Alpes 1 Suisse 1
0000 Magny Cours 1 Bourgogne 1
Morges 1 Suisse 1
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1


Imprimer Envoyer

2017 Alsace Fin Annee 0AlsaceBalade au lac de Pierre-Percée

 

Repas de fin de saison

Dimanche 15 octobre 2017

Bernard Stibling - Photos Evelyne Mangel- Daniel Melle - Philippe Royer

 

Pour cette dernière sortie de la région Alsace du Triumph Club de France et clore cette belle année 2017, votre serviteur et Fabienne mettons le cap sur la ville de Molsheim, une fois le plein de carburant de notre Triumph TR4A IRS effectué. Nous avons fixé le rendez-vous des quatre premiers équipages au parking de Cora situé face au château de la famille Bugatti. A dix heures quarante cinq précise, c’est le départ. Nous avons mis le cap direction Schirmeck en longeant la belle vallée de la Bruche, avec une météo d’anthologie en cette période de la saison.

     
2017 Alsace Fin Annee 1 2017 Alsace Fin Annee 2 2017 Alsace Fin Annee 3
2017 Alsace Fin Annee (8) 2017 Alsace Fin Annee 10 2017 Alsace Fin Annee 9
     

Quel bonheur, nos autos ont ronronné de plaisir ! En arrivant à Schirmeck, nous avons pris la direction du Col du Donon et des premiers villages vosgiens : Raon-sur-Plaine, Luvigny, Vexaincourt, Allarmont et Celle-sur-Plaine, avant d’arriver dans le hameau de montagne de Pierre-Percée. En arrivant vers onze heures quarante-cinq, la Triumph TR3A British Racing Green des Mangel était visible sur le parking réservé à notre intention, devant l’Auberge « Les Deux Gros ». Je confirme qu’ils portent bien leur nom ! Vers douze heures, les trois équipages venant de la région de Nancy nous rejoignent pour former un beau petit plateau de Triumph : trois TR3A, la TR4A IRS de votre serviteur, une G6 Mk2, une TR6 PI, une Spitfire Mk2 et deux belles cousines, un coupé Jaguar Type E Serie 1 et une MGA 1500.

     
2017 Alsace Fin Annee 4 2017 Alsace Fin Annee 5 2017 Alsace Fin Annee 6
     

Pendant l’apéritif sur la terrasse, l’animateur de la région a récapitulé les sorties effectuées pendant l’année, tout en essayant de planifier les sorties de l’année prochaine. C’était l’occasion pour moi d’accueillir de nouveaux membres, Laurence et Emeric Winckler venu en voiture moderne en attendant que la restauration de leur TR250 soit terminée. Comme toujours, tous les membres ont partagé à table des moments de très grande convivialité pour évoquer les beaux souvenirs des dernières sorties effectuées. Seul bémol, grosse déception Fabienne et moi, nous avons pris un énorme retard suite à un énorme cafouillage en cuisine de l’aubergiste. De surcroît, le repas n’était pas à la hauteur, loin de là !

2017 Alsace Fin Annee 11Vers seize heures, nous sommes remontés dans nos autos pour faire un court arrêt au lac situé un peu plus loin au bas du village. Malheureusement pour nous, quel manque de chance, énormément de touristes et motards étaient garés aux abords du lac, sans laisser de place pour nos autos. Suite à cela, nous avons pris la direction du Col du Donon pour s’arrêter à l’hôtel-restaurant « Le Veileida ». En arrivant, là-aussi beaucoup de monde sur la terrasse, mais nous avons réussi à trouver deux tables et quelques chaises pour partager le verre de l’amitié avant la séparation des équipages.

     
2017 Alsace Fin Annee 12 2017 Alsace Fin Annee 13 2017 Alsace Fin Annee 14 
     

 Pour rappel, n’oubliez pas d’aller visiter le stand du Triumph Club de France au salon Epoqu’auto de Lyon, du 10 au 12 novembre 2017. Rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles sorties.

2017 Alsace Fin Annee 15


 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama AlsaceAlsaceL'excellence des artisans alsaciens

Dimanche 1er octobre 2017

Bernard Stibling

 

Joseph Klughertz, maître des ateliers éponymes, a la gentillesse de nous inviter lors de sa première journée « portes ouvertes », cinq années après son installation dans ses nouveaux locaux.

A bord de notre Triumph TR4A-IRS, Fabienne et moi répondons avec plaisir à cette invitation, belle opportunité pour une balade ensoleillée. Quel bonheur de retrouver là-bas beaucoup d'amis venus en ancienne, notamment nos coreligionnaires de la région Alsace du Triumph Club de France !

Avec l'aide efficace de sa famille et de son personnel, Joseph présente une passionnante rétrospective de son atelier. Ne vient-il pas de recevoir la distinction EPV « Entreprise du Patrimoine Vivant » pour la très haute qualité de son travail, une reconnaissance hautement méritée ? En Alsace, il est le deuxième artisan ainsi honoré, après Hubert Haberbusch, maître-carrossier-tôlier de son état, qui travaille à Strasbourg pour le compte du Musée Schlumph de Mulhouse, référence universellement reconnue.

L’Alsace possède ainsi au moins deux sites d'un très haut niveau d'excellence, œuvrant pour la sauvegarde d’un patrimoine qui nous est cher, celui de l'auto ancienne.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2017 Alsace Klughertz XK140C 1956 2017 Alsace Klughertz Peugeot 404 1967 2017 Alsace Klughertz Alpine 1300S 2017 Alsace Klughertz Austin Healey Frogeyes

Jaguar XK140SE 1956
restaurée par Joseph Klughertz

Peugeot 404
1967
Alpine
1300 S
Austin-Healey
Frogeyes
       
2017 Alsace Klughertz Mustang Lotus Seven 2017 Alsace Klughertz Triumph Club 2017 Alsace Klughertz Triumph 2017 Alsace Klughertz Replique Le Mans 1965 Thuner

Ford Mustang
et Lotus Seven

Anciennes
du Triumph Club de France

 Anciennes
du Triumph Club de France

 Réplique Spitfire du Mans 1965
Pilote Jean-Jacques Thuner

       
2017 Alsace Klughertz (1)  2017 Alsace Klughertz (6)  2017 Alsace Klughertz (5) 2017 Alsace Klughertz (9)
  Restauration  Jaguar Type E  
       
2017 Alsace Klughertz (3) 2017 Alsace Klughertz (8) 2017 Alsace Klughertz (7) 2017 Alsace Klughertz (10)
 Peugeot 403 Cabriolet Lamborghini  Miura S
Frégate Renault
       

 


 
Imprimer Envoyer

2017 Alsace AVA Ried (0)AlsaceSortie AVA-TCF dans le Jura

 

du 30 juin au 2 juillet 2017

Philippe Royer - Photos Philippe Royer et Daniel Melle

 

Quelle réjouissance, ce week-end dans le Jura, annoncé en octobre 2016, lors de notre réunion de fin de saison ! Comme prévu par notre serviteur qui a dû confier le pilotage à Daniel et Dominique quelques jours avant la sortie.

  Cliquez sur les images pour les agrandir.  
2017 Alsace Jura (1) 2017 Alsace Jura (2) 2017 Alsace Jura (3)
2017 Alsace Jura (4) 2017 Alsace Jura (5) 2017 Alsace Jura (6)
     

Le vendredi matin, le rendez-vous est donné devant le « Musée Aventure Peugeot » de Sochaux à 10h. Les uns viennent d’Alsace, les autres de Meurthe et Moselle. Les deux groupes se retrouvent devant le musée Peugeot comme prévu et ont le privilège de stationner les autos, qui arborent fièrement la plaque de cette balade, dans l’enceinte du musée.

     
2017 Alsace Jura (7) 2017 Alsace Jura (8) 2017 Alsace Jura (9)
     

Nous entrons et sommes émerveillés en découvrant à l’entrée la 405 du film Taxi, tourné à Marseille puis l’empire et l’histoire du groupe Peugeot, l’outillage à main, les moulins à café, les moulins à poivre, le robot « Peugimix » et même un lave-vaisselle ! Nous découvrons les premières voitures d’avant 1900 avec des moteurs qu’il fallait démarrer en les allumant avec des briquets !

     
2017 Alsace Jura (10) 2017 Alsace Jura (11) 2017 Alsace Jura (12)
     

Quelle évolution. Bien sûr, les plus grosses sont d’après-guerre, car on retrouve les premières voitures carrossées avec la 402 qui existait déjà en cabriolet avec toit amovible électrique dans le coffre.

Nous admirons aussi les prestigieuses 905 et 908 qui ont fait gagner Peugeot aux 24h du Mans et la 405 Turbo 16 conduite par Ari Vatanen qui a gagné la prestigieuse montée de « Pikes-Peak » en 1988.

Et soudain nous voyons une Papamobile utilisée par Jean-Paul II lors d’une visite à Lyon en 1986. Il y a aussi les 205 Turbo 16 et leurs épopées « rallystiques », il y a les cycles, les scooters et les vélomoteurs Peugeot avec les célèbres 103.

     
2017 Alsace Jura (13) 2017 Alsace Jura (14) 2017 Alsace Jura (15)
     

Et il est déjà midi, et nous nous dirigeons vers la brasserie du musée, où nos places sont réservées et où un repas sympathique et frugal attend toute la petite troupe.

     
2017 Alsace Jura (16) 2017 Alsace Jura (17) 2017 Alsace Jura (18)
     

A 14 h, nous reprenons les voitures pour rejoindre Nancray et le musée des maisons comtoises. Il est 15h30, après 85 km sur des routes départementales du Doubs qui enchantent tous les équipages nous y sommes et, nouveau privilège, les voitures sont stationnées dans l’enceinte du musée.

     
2017 Alsace Jura (19) 2017 Alsace Jura (20) 2017 Alsace Jura (21)
2017 Alsace Jura (22) 2017 Alsace Jura (23) 2017 Alsace Jura (24)
2017 Alsace Jura (25) 2017 Alsace Jura (26) 2017 Alsace Jura (27)
     

Nous visitons les différentes maisons et cela réveille en tous des moments de notre enfance chez nos grands-parents en voyant une cuisine avec une pierre à eau et une pompe à manœuvrer pour avoir de l’eau, des sièges en paille, des tables en formica, des chambres à coucher très sommaires. Si nos enfants et petits-enfants devaient vivre dans cet environnement, comment cela se passerait-il ? Rires ? Un beau moment de partage dans un environnement magnifique. Le temps passe trop vite, il est déjà 17h30 et nous devons rejoindre Champlive et l’Auberge du Château de la Vaite, heureusement il n’y a que 8 kilomètres à parcourir.

     
2017 Alsace Jura (28) 2017 Alsace Jura (29) 2017 Alsace Jura (30)
     

Nous y arrivons rapidement et sommes très bien accueillis par la patronne qui nous propose de stationner les voitures à l’abri des regards à l’arrière de l’Auberge. La première journée se termine autour du dîner pris face à un mur végétal qui enchante nos épouses !

La première nuit fut trop courte car le lendemain, petit déjeuner à 8h et départ à 9h pour rejoindre Ornans et le musée Courbet. Nous y sommes pour 10h et parcourons le musée qui est en deux parties, les œuvres permanentes et les expositions temporaires modernes, bien plus difficiles à cerner...

     
2017 Alsace Jura (31) 2017 Alsace Jura (32) 2017 Alsace Jura (33)
     

Quelles surprises en découvrant la vie et les œuvres de Gustave Courbet, nous sommes plongés dans l’histoire de sa vie et des rapports avec ses parents. Né le 10 juin 1819 à Ornans, et mort le 31 décembre 1877 à La Tour-de-Peilz en Suisse, c’est un peintre et sculpteur français, chef de file du courant réaliste.

Il est principalement connu pour le réalisme de ses œuvres opposées aux critères de l'académisme et transgressant la hiérarchie des genres, comme « Un enterrement à Ornans » de 1850, qui provoqua le scandale chez ses contemporains. Anticlérical, ami de Proudhon et proche des anarchistes, il fut l'un des élus de la Commune de Paris de 1871. Accusé d'avoir fait renverser la colonne Vendôme, il est condamné à la faire relever à ses propres frais. Réfugié en Suisse, il meurt avant d'avoir commencé à rembourser.

Il est midi et le pique-nique programmé est malheureusement annulé car la météo est pluvieuse dans le Doubs ce samedi. Ce n’est pas grave car la conservatrice du musée, compatissante, nous propose une bonne table à Ornans. Dans ce cadre sympathique, le service est accueillant, les plats pantagruéliques et les prix modérés. Un réel petit bonheur...

     
2017 Alsace Jura (34) 2017 Alsace Jura (35) 2017 Alsace Jura (36)
     

Il est plus de 14 h, nous rejoignons les voitures restées à proximité du musée pour rejoindre 40 km plus loin Gilley, non sans avoir fait un détour par la Source de la Loue. Quel spectacle grandiose ! Puis nous nous rendons au Tuyé du Papy Gaby. Quelle surprise !

A l’arrivée, le parking est bien rempli. Nous y voyons une Traction Citroën, une 404 Peugeot, une Jaguar, une 4 CV Renault, toutes immatriculées dans la Côte-d’Or. Nous entrons. Nous découvrons tous les produits fumés du Papy Gaby.

     
2017 Alsace Jura (37) 2017 Alsace Jura (38) 2017 Alsace Jura (39)
2017 Alsace Jura (40) 2017 Alsace Jura (41) 2017 Alsace Jura (42)
     

Certains ont le privilège de visiter le fumoir. Tous repartent avec les célèbres saucisses de Morteau, de la cancoillotte et du comté de la région. Il est bientôt 16h, nous repartons pour 40 kilomètres jusqu’à Malbuisson où nous sommes attendus à l’Hôtel du Lac pour la deuxième nuit.

     
2017 Alsace Jura (43) 2017 Alsace Jura (44) 2017 Alsace Jura (45)
     

Nous y sommes vers 17h, un homme... s’installe en passager dans la voiture de Daniel pour nous faire rejoindre les garages et stationner nos voitures. Elles aussi ont droit à un privilège car pour les cinq équipages, les autos ont fonctionné à merveille, aucun problème mécanique ou de circulation pendant plus de 700 kilomètres parcourus au total. Après le diner pris au Restaurant de la Ferme du Fromage, nous évoquons le programme du lendemain car la région regorge de curiosités. La visite du musée de l’Horlogerie à Morteau ne rassemble pas grand monde par contre il y a à proximité le château de Joux, tous sont ravis de marcher un peu et de le découvrir.

     
2017 Alsace Jura (46) 2017 Alsace Jura (47) 2017 Alsace Jura (48)
2017 Alsace Jura (49) 2017 Alsace Jura (50) 2017 Alsace Jura (51)
     

C’est décidé mais il faut à nouveau quitter l’hôtel pour 9h car à 9h45 toute la circulation est bloquée et interdite car une journée sans voiture sur tout le pourtour du lac est organisée. Un peu après 9h, nous nous engageons vers le Château de Joux. Nous y sommes un peu avant 10h et nous devons attendre que le Châtelain ouvre sa porte. Peu après 10h, la porte métallique s’ouvre, une jeune châtelaine nous accueille et nous informe que pour des raisons de sécurité les visites libres ne sont pas admises et que la première visite accompagnée de 1h30 est programmée à 10h30. C’est hélas impossible, car nous avons 80 kilomètres à faire pour rejoindre La Lizerne et L’auberge « Au Coin du Bois » où on nous attend pour midi.

     
2017 Alsace Jura (52) 2017 Alsace Jura (53) 2017 Alsace Jura (54)
     

Nous quittons le château vers 10h30 et prenons les départementales vers Maîche pour rejoindre ensuite La Lizerne et l’auberge. L’endroit est charmant et bien isolé. Pas pour tout le monde car un groupe d’une cinquantaine de personnes se constitue progressivement pour y prendre un déjeuner de fête. Nous nous installons et nos papilles frissonnent devant les plats proposés. Nous sommes une soixantaine, les serveurs et le cuisinier ont fort à faire devant un tel afflux

     
2017 Alsace Jura (55) 2017 Alsace Jura (56) 2017 Alsace Jura (57)
     

Grand merci à nos amis et amies, François, Bernard et Fabienne, Daniel et Dominique pour la parfaite organisation de cette très belle sortie ainsi qu’à l’ensemble des équipages.

Rendez-vous à la prochaine sortie en octobre à Morges.
 


 
Imprimer Envoyer

2017 Alsace AVA Ried (0)
Pique-nique d'été vosgien

 

Un site fabuleux près du col du Pré de Raves

Balade sur la route des crêtes dans les Hautes-Vosges

Visite du jardin du Haut-Chitelet près du col du Hohneck

 

Alsacedimanche 11 juin 2017

Bernard Stibling
Photos : Evelyne Daniel Philippe et Philippe 

 

 

Comme les précédentes sorties de cette belle année 2017, cette troisième balade s’effectue sous un soleil plus que généreux. Les participants ont rendez-vous à dix heures quinze sur le parking du col des Bagenelles, dans la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines. Neuf équipages de la région Alsace du Triumph Club de France et du club cousin AVA « Alsace et Vieilles Anglaises » sont bien là.

Certes, l’endroit prévu pour le pique-nique est bien dissimulé, caché entre le col du Pré de Raves et le col du Bonhomme. On découvre la petite clairière en empruntant une jolie route forestière.

Prudent et avisé, l’animateur de la région a su prendre les précautions nécessaires afin d’échapper aux pièges tendus aux éternels distraits. Dès l’aurore, les régionaux de l’étape, Evelyne et Gilbert, sont de garde pour verrouiller le bel endroit du rassemblement. N’est-il pas connu des autochtones du secteur ? En arrivant, c’est un vrai régal pour les yeux. Avec un sens de l’accueil inimitable, Evelyne et Gilbert prennent un soin tout particulier à dresser deux tables avec nappes, assiettes, verres et serviettes, bref le grand jeu. L’ensemble des équipages est conquis par un tel accueil dans ce cadre exceptionnel, au cœur d’une nature préservée. Joli challenge bien réussi !

  Cliquez sur les images pour les agrandir.  
2017 Alsace AVA Ried (2) 2017 Alsace AVA Ried (3) 2017 Alsace AVA Ried (5)
2017 Alsace AVA Ried (6) 2017 Alsace AVA Ried (7) 2017 Alsace AVA Ried (8)
     

 Une fois les autos bien rangées, c’est le moment de partager un petit « noir » dans une ambiance très « cool ». Que du bonheur pour les organisateurs de cette belle journée ! Les équipages profitent de ces premiers moments un peu magiques pour décompresser, échanger les dernières informations.

   
2017 Alsace AVA Ried (11) 2017 Alsace AVA Ried (12)
   

Après un apéritif sympathique, les participants tirent leur repas du sac. Ambiance assurée et beau moment de convivialité. Merci au petit ruisseau de montagne, coulant aux pieds de nos tables, qui maintient toutes les boissons au frais dans une eau très froide pour la saison. Certains amis courageux profitent même de l’occasion pour faire trempette les pieds dans l’eau, histoire de tester leur circulation sanguine.

Avec le café, arrivent deux surprises très appréciées, un excellent clafoutis aux cerises, œuvre magistrale d’Evelyne, suivi d’une succulente spécialité préparée par Norbert : la tarte « Linzertorte ». Un vrai régal pour nos papilles !

     
2017 Alsace AVA Ried (9) 2017 Alsace AVA Ried (4) 2017 Alsace AVA Ried (10)
     

Dans ces moments, comme toutes les bonnes choses, l’horaire tourne vite. Un peu avant quinze heures, il n’est que temps de remonter dans nos autos pour une belle balade sur la route des crêtes nous menant aux cols: celui du Bonhomme, celui du Calvaire puis celui de la Schlucht, pour atteindre enfin le but de notre errance, le jardin botanique du Haut-Chitelet près du Col du Hohneck.

     
2017 Alsace AVA Ried (14) 2017 Alsace AVA Ried (15) 2017 Alsace AVA Ried (16)
     

Un peu avant dix-sept heures, nous sommes submergés par la foule circulant sur nos sommets vosgiens. Face à ces hordes, nous rebroussons chemin en direction du col du Bonhomme pour partager le verre de l’amitié avant de nous séparer.

Grand merci à nos amis Evelyne et Gilbert pour leur action toujours positive. Merci aussi à tous les équipages, co-auteurs de cette belle journée. Rendez-vous à la prochaine sortie dans le Jura prévue le 30 juin prochain. 
 


 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Alsace
La ronde des châteaux en Meurthe-et-Moselle

 

AlsaceVisite des châteaux de Fléville et de Lunéville

Visite du musée du Cristal de Baccarat

Journée nationale des véhicules d’époque par la FFVE

 

2017 Alsace Ronde des Chateaux (1)dimanche 30 avril 2017

 

Bernard Stibling
Photos : Martine Birgy - Evelyne Mangel - Daniel Melle 

 

2017 Alsace Ronde des Chateaux (36)Après notre très belle virée haut-rhinoise au mois de mars dernier, cette deuxième sortie se présente à nouveau de la plus belle des manières à savoir une météo au zénith avec grand soleil. Il fait très froid pour la saison et la température est négative, mais qu’importe, on en redemande. C’est la toute première fois qu’une journée officielle nationale est dédiée aux véhicules anciens. Cette journée, patronnée par la Fédération Nationale des Véhicules d’époque, est consacrée à la valorisation du patrimoine français des autos anciennes. C’est une très bonne initiative reconduite dorénavant chaque année.

Au départ de Strasbourg, un peu avant huit heures, Fabienne et votre serviteur avons mis le cap sur Baccarat en Meurthe et Moselle, lieu du rendez-vous des équipages fixé à neuf heures quarante cinq précise. Nous étions onze équipages, soit de la région Alsace du Triumph Club de France, soit du club cousin Alsace et Vieilles Anglaises. Il y avait là des Triumph TR3A et B, des TR4A IRS, des TR6 américaine et TR6 PI, deux belles cousines dont la MG TC de 1949 de l’ami François Arnould, la Jaguar Type E série 1 de Pascal Rouhaud, enfin une très belle italienne, une Maserati Mistral série III à injection mécanique Lucas de 1968, pilotée par mon ami Joseph Klughertz des ateliers éponymes bien connus. Avant de livrer cette auto à son propriétaire, Joseph a profité de cette belle journée pour valider les derniers réglages très pointus du système d’injection britannique de l’auto, technique très pointue qu’il maitrise à merveille.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2017 Alsace Ronde des Chateaux (12) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (13) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (14) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (15)
       

Pour la troisième fois, comme prévu, j’avais confié l’organisation de cette belle sortie à Corinne et Philippe Royer, les régionaux de l’étape. Après une heure trente de route, nous entrons dans Baccarat pour garer les voitures sur le parking extérieur de l’usine, suivis par Daniel Melle. Nous profitons de ce moment pour apposer sur nos autos les très belles plaques de rallye spécialement confectionnées par l’ami Daniel. Au fur et à mesure, l’ensemble des équipages arrivent à l’heure au point de rendez-vous. Seul petit bémol, nos amis Thibaut sont absents, ils nous rejoignent à douze heures au restaurant. Ils ont eu des soucis avec leur Spitfire 1500 FH dont le moteur, après avoir parcouru quelques mètres, a refusé tout service, quel dommage ! Voilà le genre de surprise que nos autos peuvent nous réserver à tout moment.

       
2017 Alsace Ronde des Chateaux (2) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (5) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (4) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (6)
       

Pour démarrer cette très belle journée, le programme débute le matin par la visite du Musée du Cristal de renommée mondiale. Quand on évoque le nom de Baccarat, c’est plus de 250 ans d’histoire qui résonnent comme un écho avec des pièces rares et d’exception. Tous les équipages sont présents, c’est le moment de nous rendre avec nos autos au musée situé dans l’enceinte de l’usine. Une fois nos autos garées devant l’entrée du musée, force est de constater que tout l’ensemble industriel est resté figé depuis des décennies. C’est un peu une ville dans la ville. Les maisons médiévales et mitoyennes des ouvriers sont tristounettes et sans âme, une couche de peinture sur le ravalement serait tellement plus gaie. Pour l’histoire il faut savoir que la plus illustre manufacture de verre et cristal a été fondée par l’évêque de Metz en 1764 avec l’autorisation du roi Louis XV. La production de ce site est restée un symbole d’excellence et d’art de vivre à la française.

Une charmante guide nous présenta l’historique de ce haut lieu chargé d’histoire avec quatre salles où sont exposés des objets fabuleux comme des verres de cristal aux couleurs multiples, des flacons de parfums en cristal spécialement manufacturés pour les plus grands parfumeurs français, des lustres et bien d’autres réalisations fabuleuses. La charmante guide du musée nous rappelle que pour former un verrier-souffleur, il faut entre cinq à quinze années. Ils sont tous des ouvriers-compagnons reconnus « d’excellence » et hautement qualifiés. Tous notre respect, chapeaux bas devant ces artistes ! Il est clair que notre groupe en a pris plein les yeux. Ce très beau musée est fabuleux et fantastique, mais comme toujours l’horloge tourne, il faut repartir, nos amis Royer ayant prévu d’autres visites pour parfaire cette très belle journée.

       
2017 Alsace Ronde des Chateaux (7) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (8) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (9) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (10)
       

Vers onze trente, nous remontons dans nos autos pour mettre le cap sur Saint-Nicolas-de-Port où un très bon repas attend l’ensemble des équipages au restaurant « L’Epicurien ». Le convoi de nos autos attire toujours l’attention, il suscite de grands signes et des sourires.

       
2017 Alsace Ronde des Chateaux (16) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (17) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (20) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (21)
       

A nouveau, comme une épée de Damoclès, une autre panne survient. Cette fois c’est la TR3A de nos amis Mangel qui ratatouille sérieusement, crachant de grosses volutes de fumées noires. Patatras, que se passe t’il ? Rien de trop méchant, le « Docteur Klughertz » a rapidement ausculté la « patiente » en bon professionnel qui se doit. Ouf, en deux mouvements, les bougies sont changées pour pouvoir repartir illico, mais à l’avenir, Gilbert il va falloir penser sérieusement à une bonne révision et à régler la carburation de ton auto qui est beaucoup trop riche.

En arrivant, une fois nos autos soigneusement rangées sur le parking, il est temps pour votre serviteur de remercier l’ensemble de tous les équipages de leur venue, avec une attention particulière pour les amis Royer, et tout spécialement à Daniel Melle pour la confection de toutes les plaques de rallye. En guise de remerciement, au nom du groupe, j’ai réservé une surprise à Daniel en lui remettant une belle plaque émaillée avec une Triumph TR6 pour décoration. Pendant le repas, comme toujours, grandes discussions et sourires sont de mise, tout va bien.

A quatorze heures, il est temps de repartir. En effet nos amis Royer, en bons chefs d’orchestre, avaient prévu une deuxième visite guidée à quatorze heures trente : le Château de Fléville. Avant de partir, certains ont profité de décapoter leurs belles, la température devenant nettement plus clémente. Le trajet s’est parfaitement passé, plus de pannes à signaler.

En arrivant à Fléville, nos autos ont à nouveau fait de l’effet sur les villageois en nous garant devant les grilles du château. Concernant l’historique de ce château, il faut savoir qu’il est de style « Renaissance ». Il est daté de l’année 1533, adossé à un donjon de 1320. Le château a appartenu à Nicolas de Lutzelbourg. Aujourd’hui, il est aux mains de la famille de Lambel depuis 1802. A l’heure actuelle, il est encore habité par les héritiers de la famille. Toutes les pièces sont meublées avec boiseries renaissances et tapisseries d’Aubusson. Une salle particulière est visible avec les différents blasons et armoiries des ducs de Lorraine ainsi que la chambre du duc Stanislas Leszczynski. Ce très beau château avec ses douves et un immense parc de plusieurs hectares est classé monument historique.

       
2017 Alsace Ronde des Chateaux (22) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (23) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (25) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (26)
2017 Alsace Ronde des Chateaux (27) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (28) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (29) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (30)
       

 Vers seize heures trente, les équipages sont remontés dans leur auto pour mettre le cap sur Lunéville pour une visite du parc du château. En arrivant, nous avons garé nos autos dans les douves, c’était le moment de faire les photos souvenirs de notre groupe avant de se promener dans le très beau parc et les jardins du Château qui était à l’époque une autre possession des ducs de Lorraine depuis le 13ème siècle. Ces jardins sont appelés « La petite Versailles » en faisant référence à Le Nôtre. Les appartements princiers appartiennent aujourd’hui pour partie au ministère de la défense, et le reste du bâtiment au conseil général de Meurthe et Moselle. Après un très violent incendie, le château est en cours de réhabilitation depuis 2005, et cela durera jusqu’en 2023.

       
2017 Alsace Ronde des Chateaux (31) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (32) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (33) 2017 Alsace Ronde des Chateaux (34)
       

Avant de terminer cette très belle virée et de se quitter sur la traditionnelle fricassée de museaux, nous avons partagé le verre de l’amitié, en ayant refait à notre manière la mise en place des tables, une spécialité des amis auvergnats du club, dans une brasserie aux abords du château. Encore un très grand merci à Corinne et Philippe Royer pour la parfaite organisation de cette très belle journée ainsi qu’à l’ensemble des équipages.

Le prochain rendez-vous de la région Alsace du club est dimanche 11 juin 2017 au col du Bonhomme dans les Hautes Vosges, pour une balade et un pique-nique sur la très belle route des Crêtes.

 


 
«DébutPrécédent123456789SuivantFin»

Page 1 sur 9

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5