Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
0000 Vichy 1 France 1 Verte
0000 Forez Acte 3 1 France 1 Verte
2018 Franco Suisse 1 0000 Franco Suisse 1
2018 Event 1 0000 Champagne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Allemand 1
2016 Entente Cordiale 1 France 1 Verte
0000 Splendida Sicilia 1 0000 Drapeau Italien 1
Imprimer Envoyer

2016 Franco Suisse Bandeau 

Franche Compte        france         suisse       
           

Rive droite - rive gauche


du vendredi 17 au dimanche 19 juin 2016

par Anik Quinty et Georges Magris

 

Vendredi
 

Au cours de l'après-midi seize équipages arrivent avec entrain à Métabief, prêts à affronter un week-end à météo pessimiste. Avides du bon air montagnard, tout le monde se dirige sur la terrasse pour l'apéritif… Bien joué, les premières gouttes tombent quand il est l'heure de passer à table. Rapide briefing d'Adrien, puis repas dans une ambiance conviviale et ensuite « dodo » car le réveil est prévu tôt .  

 

Samedi
 

Nous rejoignons le reste de la troupe à Mouthe, à la source du Doubs, sous un ciel maussade et humide, mais la pluie du matin n'arrête pas le pèlerin. Un petit quart d'heure est prévu pour voir la source et prendre quelques photos, puis départ rapide car la route est longue ce matin. De rive en rive, nous accompagnons le Doubs dans sa descente vers Pontarlier, après sa traversée de la retenue naturelle du lac Saint-Point. Direction Morteau, toujours près de l'eau et dans les gorges de Remonot, William et Cyril nous invitent à un « café-coffre » avec petits pains au chocolat sous l'œil bienveillant de Notre Dame de Pitié, protectrice de la grotte chapelle de Remonot.

     
  Cliquez sur les images pour les agrandir  
Diapositive8 Diapositive12 Diapositive11
Métabief Source du Doubs Remonot
     

Nous continuons notre promenade « road-bookée » vers Morteau, Villers-le-Lac, quittant la proximité de la rivière pour passer les montagnes par le Barboux, Charquemont et Damprichard, avant de descendre sur Goumois. En chemin un panneau de « route barrée » en perturbe plus d'un. Grand classique français, aucun engin de chantier le week-end end mais le panneau est laissé pour le lundi. C'est à Goumois que nous retrouvons la rivière et en franchissant le pont, nous entrons chez nos amis suisses et nous dirigeons vers Saint- Ursanne. La route est tortueuse et après une descente aux Enfers, nous arrivons sains et saufs grâce probablement à la bienveillance d'Ursan, l'ermite qui a rendu célèbre cette belle bourgade médiévale où nous attend un commissaire de course d'exception, casquette jaune et drapeau à damiers.

     
Diapositive3 Diapositive10 Diapositive13
Café-Coffre Passion mécanique Saint-Ursanne
     

L'Hôtel de la Couronne nous accueille pour le déjeuner, Adrien a du flair pour choisir un établissement dans le « thème » car nous découvrons une grande vitrine de collection de modèles réduits de vieilles voitures.

     
Diapositive7 Diapositive6 Diapositive9
Commissaire de course Le groupe L'Aventure Peugeot
     

Nous repartons du Clos du Doubs en direction de la France, toujours au plus près de l'eau, pour atteindre Sochaux et visiter le musée de l'Aventure Peugeot. La gente masculine est bien sûr attirée par les engins roulants les plus variés alors que certaines dames regardent avec nostalgie des machines à coudre qui leur évoquent quelques souvenirs.
 

La journée fut chargée en milles c'est donc avec joie que nous nous dirigeons vers l'hôtel à Arbouans qui, comme son nom l'indique, ne manque pas de charme. L'apéro est annoncé à 19h30, dehors ou dedans là est la question… Le ciel est instable, mais notre hôtesse opte finalement pour l'extérieur et ce n'est pas les quelques gouttes de pluie d'un petit nuage récalcitrant qui perturbent la bonne entente transfrontalière des participants.
 

Nous n'évoquerons pas bien sûr la confrontation footballistique franco-suisse prévue le lendemain lors de l'Euro, mais les dieux du foot nous ont entendu car le score de 0-0 laissera tout le monde d'accord.
 

Dimanche
 

Nous retrouvons les rives du Doubs que nous suivons jusqu'à Baume-les-Dames où notre Road-book nous demande d'emprunter une petite route bucolique et là, à la Capitainerie, William et Cyril, nos désormais fidèles « coffee boys », nous attendent le coffre ouvert pour une petite pause. Nous profitons de l'arrêt pour faire quelques clichés du petit port fluvial, puis il est temps de repartir en direction de Besançon, où nous sommes accompagnés sur cette petite route riveraine par une « escadrille » de cygnes en vol qui ont également choisi de descendre la rivière, mais eux sans faire de bruit…

Arrivés à l'entrée de Besançon au bout du tunnel… Surprise désagréable, la route est barrée pour cause de course sportive… Et nous qui croyions qu'il ne se passait jamais rien à Besançon… Donc improvisation pour tout le monde, un petit tour dans la vieille ville et après, chacun choisit sa voie, les plus courageux reprennent le cours du trajet prévu, d'autres préfèrent des routes moins jolies, mais plus rapides pour se rendre à Dole ou plus exactement à Choisey, car pour cause de crue du Doubs, il n'est pas possible de passer sous le pont à Dole. Nous ferons donc pendant notre repas croisière un petit tour sur le canal du Rhône au Rhin, avec quand même un demi-tour dans le Doubs… Le capitaine souhaite nous débarquer dans l'écluse pour être au plus près de nos voitures, mais à notre retour la porte de l'écluse est coincée. Nous décidons donc d'emprunter la passerelle plutôt étroite de la deuxième porte de l'écluse pour regagner le chemin de halage, un peu d'exercice ne fait pas de mal.

     
Diapositive2 Diapositive4 Diapositive5
Beaume-les-Dames Canal du Rhône au Rhin L'écluse
     

C'est sous le soleil que nous nous disons au revoir, se promettant de se retrouver l'année prochaine dans une aussi bonne ambiance autour d'un nouveau thème à définir.
 

Merci à nos organisateurs : Jacqueline, Adrien, Anik et Bernard, qui ont fait découvrir cette belle région et ont eu la bonne idée de nous faire suivre la rivière Doubs depuis sa source.
 

 

On en redemande !

 


 

 

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5