Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Espagnol 1
0000 Forez Acte 3 1 France 1 Verte
0000 Vichy 1 France 1 Verte
2018 Franco Suisse 1 0000 Franco Suisse 1
2018 Event 1 0000 Champagne 1
2016 Entente Cordiale 1 France 1 Verte
0000 Splendida Sicilia 1 0000 Drapeau Italien 1
Imprimer Envoyer

2015 TR Suisse 40 Ans Furkapass

Logo TR Club SuisseFredli 1 

Les 40 ans du Swiss TR Club

au cœur de la suisse allemande

 

du vendredi 21 au dimanche 23 août 2015

par Willy Friedli

 

Depuis un certain temps, je ressentais l'envie de rouler en très haute montagne, suisse de préférence, la terre de mes ancêtres. Ma Triumph n'attendant que cela, mais par quelle opportunité ? Mon souhait est exaucé aujourd'hui grâce au Swiss TR Club qui fêtait ses quarante ans.

Lors de notre dernier Event, nos amis suisses toujours fidèles à ce rendez-vous nous ont proposé de nous joindre à eux pour cet évènement avec un programme « aux petits oignons » pour la journée du samedi. Un circuit de cent-trente kilomètres avec trois grands cols : Susten, Furka et Grimsel, de près de 2.500 mètres d'altitude. Ces cols ne sont ouverts qu'à partir de début juin, les hivers étant toujours très rudes, avec des couches de neige sur route atteignant à certains endroits douze mètres.

Trois audacieux équipages de la région Champagne s'inscrivent avec nous pour cette aventure très périlleuse. Malheureusement Agnès et Frédéric Roussel ne prendront pas le départ, l'ancien champion d'enduro ayant été victime d'une rupture du tendon d'Achille peu de temps avant. Les autres équipages sont Nadine et Roland Meyer sur TR6, Annick et Jean-Pierre Menasse en TR3 et nous, Toutoune et Willy Friedli également en TR3.

A Chaumont, vendredi matin, le ciel est bleu. Nous plions les capotes pour les ranger dans les coffres. Le voyage se déroule parfaitement, nous arrivons en suisse allemande, à Meiringen en fin d'après-midi, localité qui se situe entre Interlaken et Brienz. Nous passons la soirée avec une partie du groupe.

Samedi matin à 9 heures, briefing devant l'hôtel, le soleil est déjà puissant, mais à l'ombre il fait encore frais. Les quarante-neuf équipages sont attentifs aux recommandations d'Adrien Adatte en français et de Claude-Alain Bürgi en allemand.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2015 TR Suisse 40 Ans (2) 2015 TR Suisse 40 Ans (3) 2015 TR Suisse 40 Ans (4)

 

Nous passerons une journée fantastique au milieu de paysages plus beaux les uns que les autres, sans jamais nous lasser. Nous ferons une pause déjeuner à Andermatt. Toute la journée, nous rencontrerons énormément de voitures de sport, dont quelques Tesla entièrement électriques, plusieurs milliers de motos avec la présence en haut du Grimsel de quelques policiers qui verbalisaient pour conduite excessive. Beaucoup de cyclistes, certains parait-il font partie de différents pays à l'entrainement. En conclusion, le trafic est intense.

Le soir après avoir refroidi les couleurs provoquées par ce puissant soleil, nous nous retrouvons en terrasse sur le toit de l'hôtel pour commencer la soirée de gala. Boissons à volonté, yodles, cors des Alpes, discours du président Lukas Walter en allemand, traduit cette fois en français par Claude-Alain Bürgi, vice-président. Après un petit commentaire de ma part, soulignant les excellentes relations de nos deux clubs, je leur remets au nom du Triumph Club de France une bouteille de Chablis 2006 1er cru, un jéroboam d'une contenance de quatre litres et demi. Cette bouteille connut un très fort succès auprès des photographes. Nous continuerons la soirée dans la salle de restaurant, mais vers minuit, dodo pour nous. Le soleil puissant et les virages de la journée ont eu raison de nous.

 

2015 TR Suisse 40 Ans (1) 2015 TR Suisse 40 Ans (5) 2015 TR Suisse 40 Ans (7)

 

Dimanche matin nouveau briefing, le soleil est toujours avec nous, nous roulerons un peu en montagne et au bord du lac de Brienz, puis de Thun pour nous conduire à Frutingen visiter Tropenhaus, sa maison tropicale pleine de plantes exotiques et de fruits, puis son élevage d'esturgeons. La production de caviar bénéficie de conditions idéales avec des sources qui jaillissent de la montagne à la température idéale de 18°. Produits chimiques et médicaments sont prohibés.

Nous déjeunerons sur place et nous nous séparerons vers 15 heures, pour arriver à Chaumont en soirée.

En résumé ce fut un régal... Nos Triumph ont assuré une fois de plus dans des conditions particulièrement difficiles. Nous nous souviendrons longtemps de l'accueil chaleureux de nos amis suisses, des paysages magnifiques que nous avons admirés pour fêter avec eux les quarante ans de leur club.

 


 

 

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5