Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
0000 Retromobile 1 0000 Ile de France 1
2018 Franco Suisse 1 0000 Franco Suisse 1
2018 Event 1 0000 Champagne 1
0000 Magny Cours 1 Bourgogne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Allemand 1
2016 Entente Cordiale 1 France 1 Verte
0000 Splendida Sicilia 1 0000 Drapeau Italien 1
Imprimer Envoyer

2016 08 Triumph du Mois TR3A BandeauLa triumph TR3A de Henri Pescarolo   

 

Triumph du mois d'août 2016

article paru dans La Vie de l'Auto n°1724 du 14 juillet 2016

 

« La même que mon père »
 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.2016 08 Triumph du Mois TR3 Pescarolo

Mon père avait une Triumph TR3 lorsque j'avais 12 ans. C'est la première voiture que je lui al piquée lorsque je rentrais de l'école à vélo pour m'amuser dans le parc. Je ne suis pas collectionneur, mais je la possède depuis une quinzaine d'années. Elle m'a fait rêver lorsque j'étais gamin. Michel Mailler, ancien mécanicien de course chez Matra et Oreca, vient de refaire le moteur. explique Henri qui a découvert la Creuse lorsqu'il venait rouler au Mas du Clos.

 

Dixième roulage des collectionneurs sur le circuit Bugatti du Mans

Lundi 20 octobre 2014

Propos recueillis par Marc Laffeas de lAutomobile Club de l'Ouest

 

Henri Pescarolo a ainsi conservé une voiture qui représente beaucoup à ses yeux : la Triumph TR3. Vers l’âge de 11 ou 12 ans, je me rappelle très bien de la belle TR3 rouge que possédait mon père. La propriété familiale disposait d’un grand parc de deux hectares et, en son absence je prenais le volant dans une allée, deuxième courte, deuxième longue, troisième… je ne m’en lassais pas. Un jour le jardinier a parlé à mon père en lui disant : « Monsieur, il se passe de drôles de choses en votre absence ». Et pour cause, il fallait voir les ornières que je laissais derrière moi dans l’allée. Cette voiture était aussi celle que j’avais le droit conduire lorsque nous descendions vers la côte d’Azur pour les vacances, même si je n’avais pas encore le permis. Bien plus tard, à la fin des années 80, une année où je pilotais une Porsche 962 groupe C avec mon grand ami Jean-Louis Ricci aux 24 Heures du Mans, Jean-Louis me pris à part en m’emmenant vers le fond du stand. Il m’invita à aller voir dehors, quand je suis sorti du stand, là sous mes yeux ébahis se trouvait une TR3 rouge identique à celle de mon père, elle était pour moi, vous comprendrez facilement pourquoi je l’ai conservée. Plus compétiteur que collectionneur, Henri Pescarolo reconnaît néanmoins avoir aussi conservé une Mercedes 190 E dans son garage, lui qui fit aussi vibrer le cœur de ses supporters à bord des groupe C motorisées par la firme à l’étoile, celles dessinées par Peter Sauber aux couleurs d’un parfum signé d’Yves Saint Laurent.

   
2016 08 Triumph du Mois TR3A Pescarolo Profil 2016 08 Triumph du Mois TR3A Pescarolo AR
   

 

 
Imprimer Envoyer

2016 07 Triumph du Mois TR6 Musicale Bandeau

Fête de la musique 
 

Triumph du mois de juillet 2016

par Jean-Paul Lamy d'après une vidéo parue sur la toile

 

Pour les inconditionnels de la marque, quoi de mieux que la mélodie du six cylindres Triumph pour fêter l’incontournable événement du 21 juin ? Un univers tout en nuances et sans fausses notes, quelques belles envolées sonores à l’appui. Ah, comme il vrombit fort ce moteur bien né ! Amoureux de la belle mécanique, c’est à votre portée musicale, regardez, écoutez, dégustez cette vidéo.

0000 Video 

Mais dans quel monde, dans quel pays, dans quel état sommes-nous ? On peut rouler à loisir dans la file rapide d’autant plus que la voie lente est libre, la plaque d’immatriculation semble facultative, sans doute la ceinture de sécurité aussi. Enfin, comble de liberté, la vitesse ne semble pas contrôlée en agglomération. On entend clairement les vocalises de la Triumph, pas les sirènes de police, comme dans les « séries télé » !
 

Sachez cependant restez à l’écoute sur notre site qui se veut audible, fidélité au club et amour de la musique obligent. Pensez accessoirement à activer le son de votre ordinateur !

 


 

 
Imprimer Envoyer

2016 06 Triumph du Mois Bandeau TR5

Carton plein…   
 

Triumph du mois de juin 2016

par Jean-Paul Lamy d'après un article paru dans l'Auto-Journal n°943 du 15 octobre 2015

 

Quel dommage que de ne soit pas une Triumph qui ait été retenue pour cette expérience originale ! Cela aurait fait un beau carton ! Mais l’intérêt de cet exercice ne vous échappera pas, aussi pour une rare fois, la voiture du mois n’a rien avoir avec notre marque fétiche.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2016 06 Triumph du Mois Lexus Carton 1 2016 06 Triumph du Mois Lexus Carton 2 2016 06 Triumph du Mois Lexus Carton 3
     

C’est une prouesse sur le plan artistique tout autant que du point de vue technique : cette Lexus IS entièrement réalisée en carton a réclamé 1.700 pièces de ce matériau finement découpé. La réalisation a été confiée aux équipes londoniennes « Laser Cut Works » et « Scales and Models ».

Le résultat est étonnant : les ouvrants fonctionnent, les roues tournent et la voiture roule réellement grâce à un moteur électrique. La rigidité de l’ensemble est assurée par une structure qui mêle acier et aluminium. L’habitacle est reproduit avec la même fidélité. Cet « origami car » a été exposé du 8 au 11 octobre au Salon britannique « Grands Designs ».

 


 

 
Imprimer Envoyer

Triumph Dix Voitures Cinema

Stibling 1Swallow Doretti…
  

 
Article paru dans la revue Classic-Cars d'avril 2016

Envoi de Bernard Stibling

 

Cliquez sur les pages pour les agrandir.

2016 05 Triumph du Mois Doretti (1) 2016 05 Triumph du Mois Doretti (2)
2016 05 Triumph du Mois Doretti (3) 2016 05 Triumph du Mois Doretti (4)

 

 


 

 
Imprimer Envoyer

2016 04 Triumph du Mois Cinema

Rhone AlpesLa TR6 Star d'un jour…
  

16 février 1076
par Alexandre Vitoz

 

Mi-février, Cyril Fessy, contacté par une société de production à la recherche d'une Triumph TR6 à louer, a suggéré aux adhérents propriétaires de ce modèle de proposer à cette société leur voiture, à condition qu'elle ne fût ni blanche ni rouge. L'objet de la demande : une séance de prises photo « shooting » dans le secteur de la Seyne-Sur-Mer, pour une campagne de pub.
 

La couleur « Jasmin Yellow » de ma compagne de route convenant parfaitement, rendez-vous fut fixé à 7h30 mardi 16 sur la corniche de Saint-Mandrier… Plus de 400 kilomètres pour m'y rendre, je décidais de prendre la route la veille. Mon tempérament plutôt optimiste ne m'empêcha pas de remplir le coffre de bidons d'eau et huile, boîte à outils, couverture de survie et denrées alimentaires en tout genre, au cas où...

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2016 04 Triumph du Mois Cinema (3)Après un trajet absolument sans histoire, bien aidé par un fort mistral dans le dos, puis une nuit à l'hôtel, je retrouvais à l'heure convenue l'équipe de production sur le lieu de « tournage ». On me présente le couple de jeunes figurants qui seront avec la voiture les acteurs de ces séances photo et j'apprends que la pub est demandée par Europcar, qui proposera pour le prochain festival de Cannes des tarifs week-end avantageux, l'accent étant mis sur le romantisme d'un week-end symbolisé par un couple de jeunes tourtereaux au volant d'une « sport car ».
 

Ma voiture faisant l'objet de commentaires élogieux de la part de l'équipe, composée pour la plupart de jeunes gens, je fais en sorte que ma tête tienne encore sous mon bonnet et n'affiche pas trop ma fierté.
 

Voici comment se décomposait chaque séance de shooting :
 

  • Stationner à Saint-Mandrier, puis après le signal téléphonique du producteur, amener la voiture au terme d’une pente de 1,5 Km et la positionner sur le lieu de tournage, avant de laisser la place au jeune couple.
  • Après le « shooting », reprendre la voiture, effectuer plus loin un demi-tour dangereux sur cette route étroite puis stationner de nouveau à Saint-Mandrier en attente d'un nouveau signal du producteur.

Je vous épargnerai le nombre d'aller et venues durant cette matinée sur cette route peu rassurante ! Une chose est sûre : je sais gré à mon auto de n'avoir manifesté aucun signe de réprobation, en l'occurrence aucune surchauffe !
 

2016 04 Triumph du Mois Cinema (1)     2016 04 Triumph du Mois Cinema (2)

 

Détail cocasse : On voit sur une photo le producteur en train d'agiter le foulard de la charmante passagère après l'avoir attaché avec un fil, le foulard bien entendu, pas la passagère, ceci pour donner l'illusion du mouvement de la voiture !
 

En fin de matinée, les photos étant jugées satisfaisantes, je repris le chemin du retour en empruntant notamment les petites routes de la Drôme. Capote repliée, la musique des Doors accompagnant le chant du six en ligne… Trajet également sans encombre, je n'ai finalement ouvert le coffre qu'une fois durant ce périple, pour faire l'appoint en huile.
 

Au final, une aventure plutôt exaltante, et même si à l'heure où j'écris ces lignes mon audition et mon dos continuent de me rappeler qu'une voiture ancienne cela se mérite, je ne garde de cette journée que du beau et du bon. Après tout il faut savoir souffrir pour être heureux !
 

 

N.B. N'en déplaise aux détracteurs de l'injection Lucas, ma consommation moyenne d'essence, pas d'huile heureusement, a été de 9,2 litres pour 1.000 Km. Et tout cela sans traîner, je vous assure.

 


 

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 5 sur 12

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5