Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
2018 Grandes Alpes 1 Suisse 1
0000 Magny Cours 1 Bourgogne 1
Morges 1 Suisse 1
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1
Imprimer Envoyer

2017 04 Razor Edge BandeauLes Triumph Razor-Edge

Triumph du mois d'avril 2017

Petit tour sur la toile anglaise

 

Saviez-vous que le TROC existe ? Il s’agit du « Triumph Razor-Edge Owners Club » qui rassemble les propriétaires de berlines et limousines Triumph d’un style très particulier, avec leurs arêtes vives, d’où le nom de Razor-Edge.Les voitures les plus caractéristiques de ce style sont les Triumph 1800, 2000 et Renown produites de 1946 à 1954. Bien qu’il existe de menues différences entre ces voitures, leur apparence globale est pratiquement identique. C’est un autre club qui regroupe les propriétaires de Triumph Mayflower. Cette petite voiture reprend le style anguleux de ses grandes sœurs, sur un châssis de taille réduite.

     
  Cliquez sur les images pour les agrandir.  
2017 04 Razor Edge Renown (2) 2017 04 Razor Edge Renown (4) 2017 04 Razor Edge Renown (3)
2017 04 Razor Edge Renown (6) 2017 04 Razor Edge Renown (5) 2017 04 Razor Edge Renown (1)
  Triumph Renown  
     
2017 04 Razor Edge Mayflower (1) 2017 04 Razor Edge Mayflower (2) 2017 04 Razor Edge Mayflower (3)
  Triumph Mayflower  
     

A la fin des années trente, lorsque la tendance générale était aux voitures arrondies afin d’améliorer l’aérodynamisme, les grands carrossiers britanniques ont fait preuve d’originalité en créant un style nouveau, afin de se démarquer de la production de masse. C’est le style Razor-Edge qui se veut d’une élégance raffinée, avec ses surfaces planes et ses angles vifs.

Les carrosseries des Triumph Razor-Edge étaient produites par la firme Mulliner de Birmingham, avant d’être montées à Coventry sur les châssis Standard-Triumph.

Les carrosseries Razor-Edge étaient le plus souvent fabriquées à la main pour les marques de luxe, telles Rolls-Royce, Bentley ou Daimler. Ce type de production permettait une personnalisation souvent désirée par les riches clients. Parmi les carrossiers influents de l’époque, outre Mulliner, Hooper, Park-Ward, Thrupp & Maberly, Freestone & Webb poursuivirent la production de carrosseries Razor-Edge jusqu’à la fin des années cinquante. Ils travaillaient essentiellement pour le compte des marques britanniques de prestige, sur lesquelles les caprices de la mode n’avaient que peu de prise.

Merci donc à Triumph d’avoir produit les « petites Rolls-Royce » qui font aujourd’hui le bonheur d’amateurs éclairés.

 


 

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5